« C’est injuste et un coup de massue » : polémique dans le monde des échecs français

Le champion du monde d’échecs U10 en 2022 est privé de compétition mondiale en 2024. Explications.

Le champion du monde d’échecs U10 en 2022 est privé de compétition mondiale en 2024. Explications.

Aucun Français de son âge n’était parvenu à réaliser cet exploit depuis 1991. En effet, en septembre 2022, David Lacan-Rus remportait le championnat du monde d’échecs des moins de 10 ans (U10) qui se déroulait en Géorgie.

Alors que le garçon rêvait de disputer le titre des moins de 12 ans (U12) en Italie, en novembre 2024, lors du prochain championnat du monde, celui-ci ne figure pas dans la liste des jeunes sélectionnés pour intégrer le « Plan de performance haut niveau 2024-2025 » publié par la Fédération française des échecs (FFE), rapporte Le Parisien.

Un coup de massue pour le jeune homme qui se dit « très déçu »

Un coup de massue pour le jeune homme qui se dit « très déçu »

« C’est mon père qui m’a appris la nouvelle, alors que nous étions dans un tournoi en Sardaigne. J’ai été vexé, et j’ai compris que je ne pourrais pas disputer les championnats d’Europe et du monde dans les prochains mois. C’est injuste et un coup de massue pour mon moral », rapporte le jeune français à nos confrères.

David Lacan-Rus remportait le championnat du monde d’échecs des moins de 10 ans

Pourquoi cette décision ? Pour la fédération, cela s’explique par la non-participation du talent aux deux derniers championnats de France des jeunes, une absence au stage de juillet 2023, la non-participation aux entraînements en ligne ainsi qu’au désistement sans motif du championnat du monde 2023.

Une non-sélection qui est un non-sens pour le garçonnet d’autant qu’il est l’actuel numéro 1 français chez les U12.

L’article du Soir

1 thought on “« C’est injuste et un coup de massue » : polémique dans le monde des échecs français

  1. L’article au sujet de Lacan Rus est de la polémique pour le seul plaisir de brasser du vent. S’il se tient effectivement systématiquement à l’écart des compétitions nationales organisés par la FFE et des formations organisées par cette même fédération, il est parfaitement logique qu’il ne soit pas sélectionné. Avoir été champion du monde de sa catégorie ne donne pas tous les droits et c’est très bien ainsi. Place aux jeunes qui respectent la FFE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *